Gaudenz Canova (1887–1962)

«J’ai dû me convaincre que […] le traitement qui avait été réservé à ces êtres humains était scandaleux, fût-il dispensé sous le couvert de l’amour de son prochain et de l’aide sociale de la jeunesse. […] Il ne s’agit plus d’assistance, mais de répression, en violation des lois et des droits de l’Homme élémentaires.»

Gaudenz Canova, 1887-1962, Conseiller national PS et avocat, Grisons, à propos de «l’œuvre d’entraide pour les enfants de la grand-route» dans une lettre écrite en 1948.

Quelle: 
  • Sara Galle / Thomas Meier, Von Menschen und Akten. Die Aktion «Kinder der Landstrasse» der Stiftung Pro Juventute, Zürich 2009, S. 93.

© 2012 Stiftung Zukunft für Schweizer Fahrende // Impressum

© 2012 Fondation Assurer l’avenir des gens du voyage suisses // Infos éditeur

© 2012 Fondazione Un futuro per i nomadi svizzeri  // Informazioni editoriali