Uschi Waser (*1952)

«Nous, les ‹enfants de la grand-route ›, n’attendons pas de notre patrie qu’elle baptise une rue en notre nom. Ni qu’elle dresse une plaque commémorative pour les victimes déjà décédées. Ni aucun musée pour faire revivre notre culture détruite. Nous voulons et avons besoin d’être entièrement réhabilités et de participer à la société et à l’Etat.
Je souhaiterais qu’il y ait aussi des avocats yéniches, des médecins yéniches et des assistants sociaux yéniches. Pour cela, des possibilités de formation sont nécessaires, mais aussi la disposition des gens du voyage à envoyer leurs enfants à l’école.»

Uschi Waser, *1952, ancienne «enfant de la grand-route», présidente de la fondation Naschet Jenische

© 2012 Fondation Assurer l’avenir des gens du voyage suisses // Infos éditeur